Menu

Centre d'enseignement de théologie à distance

Philosophie

Rendre compte de ce que l’on croit nécessite une réflexion sur la vie chrétienne.

Ce programme invite d’une part à une rencontre avec les premiers Pères de l’Eglise en dialogue avec la philosophie grecque (Irénée, Grégoire de
Nysse, Origène, Augustin).
D’autre part à une connaissance des principaux courants philosophiques avec lesquels la foi chrétienne a été en dialogue dans l'histoire. Car la foi doit toujours être confrontée au travail de la raison, qui l'a aidée à mieux se dire au fil des siècles.

  • La formation se fera par petits groupes selon une pédagogie efficace d’échanges interactifs avec un accompagnement personnalisé par un philosophe (et théologien) aux heures qui vous conviennent.
  • Vous pouvez suivre indépendamment un ou plusieurs cours (chaque cours s'étend en règle générale sur 5 semaines).

Ces cours constituent entre eux un ensemble cohérent et progressif.

PS : En fonction des circonstances, les dates de début d'un cours pourront être éventuellement modifiées.

Besoin d'aide ?

Théologie

Une relecture et une meilleure compréhension des données fondamentales de la foi chrétienne

Ce programme invite à une relecture et une meilleure compréhension des données fondamentales de la foi chrétienne ; une démarche qui permet d'échanger avec d'autres, soutient la réflexion personnelle et la recherche spirituelle.

  • La formation se fera par petits groupes selon une pédagogie efficace d’échanges interactifs avec un accompagnement personnalisé par un théologien, aux heures qui vous conviennent.
  • Vous pouvez suivre indépendamment un ou plusieurs cours (la plupart des cours s'étendent sur 5 semaines, mais certains cours s'étendent sur 7 semaines (Les grands théologiens du XXe siècle), le cours sur le Mystère chrétien est annuel.
  • Plusieurs cours constituent entre eux un ensemble cohérent et progressif. Ainsi les cours : Dieu présent dans nos vies, Croire en Jésus Christ et La force de l’Esprit saint ; Le Baptême et les Liens entre Baptême et Confirmation ; les deux cours de morale ; les 6 cours d’Histoire de l’Eglise ; les cours sur K. Barth, U. von Balthasar et K. Rahner

PS : En fonction des circonstances, les dates de début d'un cours pourront être éventuellement modifiées.

Les cours

Chaque cours s'étend sur 5 semaines. Il comporte l'envoi de 4 documents, lors de chacune des 4 premières semaines, et une relecture de l'ensemble lors de la 5e semaine. La plupart des cours s'adressent à tout public, sans connaissance préalable nécessaire. Certains cours supposent déjà une première connaissance des textes bibliques (voir chaque cours). Les cours sur les grands théologiens et sur le Mystère chrétien demandent un entretien préalable (par téléphone ou Skype) avec l’animateur.

Besoin d'aide ?

Lire la Bible

Parole de Dieu et paroles d'hommes, la Bible est une parole à lire pour (re)découvrir la vie.

Ce programme invite à une démarche d’acquisition des connaissances sur la Bible, de réflexion personnelle et de recherche spirituelle. Il permet d'entrer dans le grand débat des croyants de tous les temps.

  • La formation se fait par petits groupes selon une pédagogie efficace d’échanges interactifs avec un accompagnement personnalisé par un bibliste, aux heures qui vous conviennent.
  • Vous pouvez suivre indépendamment un ou plusieurs cours (chaque cours s'étend sur 5 semaines).
  • Certains cours sont formés de deux parties, de 5 semaines chacune (Le livre d’Isaïe ; Le livre de Job ; L’évangile selon saint Jean ; Les Actes des Apôtres ; La première lettre de Paul aux Corinthiens ; La lettre aux Romains ; La lettre aux Ephésiens).
  • Enfin, certains cours constituent entre eux un ensemble cohérent, comme les trois cours sur la Genèse ; les trois cours sur les Evangiles selon Marc, Matthieu, Luc ; Les femmes dans l’Ancien Testament, le Nouveau Testament, l’Apocalypse. Il peut être riche et intéressant de les suivre successivement.

PS : En fonction des circonstances, les dates de début d'un cours pourront être éventuellement modifiées.

Les cours

Chaque cours s'étend sur 5 semaines. Il comporte l'envoi de 4 documents, lors de chacune des 4 premières semaines, et une relecture de l'ensemble lors de la 5e semaine. La plupart des cours s'adressent à tout public, sans connaissance préalable nécessaire. Certains cours supposent déjà une première connaissance des textes bibliques (notamment le livre de Job, les cours sur les lettres de Paul).

Besoin d'aide ?

Imprimer le dossier complet

Vous avez la possibilité d'obtenir le dossier complet via notre imprimeur Coolibri.

Télécharger le dossier à imprimer et suivez les instructions sur le site.

Imprimer le dossier

Vous souhaitez inviter un proche à vous rejoindre ? Partager cette invitation afin qu'il puisse connaître le CETAD et vous rejoindre dans cette belle aventure. Vous pouvez inviter de 1 à 4 personnes, il vous suffit de saisir leurs adresses emails dans les champs prévus à cet effet.
Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.
Votre prénom et nom

Semaine de prière pour l’unité des chrétiens (4)

Rembrandt, 1606-1669, Paysage avec le bon Samaritain, 1638 , Musée Czartoryski , Cracovie

Le paysage

Ce tableau de Rembrandt , paysage avec le bon Samaritain, est peu connu, Il reprend l’évangile de Luc, mais noyant l’épisode du bon Samaritain dans un immense paysage, qu’il accompagne de plusieurs détails symboliques.

Le bon samaritain

Dans le bas à droite de la peinture, sur la route qui longe la forêt on voit le bon Samaritain qui a place l’homme blessé, à moitié nu, sur son cheval, tout en l’entourant de ses bras.

Les autres personnes indifférentes

Un peu plus loin, un homme et une femme effrayés, s’enlacent.. ils ont été probablement témoins de l’attaque. Ils ont eu peur et ne s’approchent pas.

Au premier plan un groupe de chênes massifs abrite un chasseur et un garçon chassant des oiseaux. Ils semblent indifférents à la scène du bon Samaritain qui prend soin du voyageur.

Ce chêne divise le tableau en deux parties.

À gauche, Rembrandt peint une vaste plaine ensoleillée, fermée par des collines, traversée par une rivière.

Une ville est esquissée et des moulins à vent hollandais tournent leurs ailes. Les activités humaines s’y poursuivent.

Au détour du chemin derrière une cascade, on peut voir deux petites figures : il doit d’agir du prêtre et du Lévite. Il y a aussi un riche carrosse avec quatre chevaux blancs, des gens fortunés qui ont dû croiser dans l’indifférence l’homme attaqué par les voleurs !

Le ciel

Le ciel participe aussi à l’interprétation de la scène. Un fort vent disperse les nuages sombres et orageux pour faire apparaître un beau ciel bleu. Tout comme les différents personnages qui n’ont pas vu ou regardé l’homme blessé, tandis que l’homme qui a reconnu l’homme dans le besoin s’est montré charitable.

Le texte biblique

Lecture de l’évangile selon Luc (Lc 10,29)

« Et qui est mon prochain ? »

(Lc 10,29)

Commentaires

Réflexion

Le docteur de la loi voulait se justifier en croyant que le prochain qu’il était appelé à aimer était quelqu’un qui appartenait à sa religion et à son peuple. C’est là un instinct humain naturel.
En général, ceux que nous invitons chez nous ont le même statut social, la même vision de la vie et les mêmes valeurs que nous. Il y a un instinct humain qui nous pousse à préférer ce qui nous est familier. La même chose vaut aussi pour nos communautés ecclésiales.


Mais Jésus amène le légiste, et tout son auditoire, à entrer plus en profondeur dans leur tradition, en leur rappelant l’obligation de l’accueil et de l’amour de tous, quels que soient leur religion, leur culture et leur statut social. L’Évangile nous enseigne qu’aimer ceux qui sont comme nous n’a rien d’extraordinaire. Jésus nous conduit vers une vision plus radicale de ce que signifie être humain.


La parabole illustre d’une façon parfaitement tangible ce que le Christ attend de nous : que nous ouvrions tout grand notre cœur et que nous marchions sur ses pas, en aimant les autres comme il nous aime. En effet, Jésus répond au légiste par une autre question montrant que l’important n’est pas de savoir « qui est mon prochain », mais « qui s’est révélé être le prochain de cet homme dans le besoin ».


Notre époque d’insécurité et de crainte nous confronte à une réalité où la méfiance et l’incertitude marquent les relations. Voilà le défi de la parabole d’aujourd’hui : de qui suis-je le prochain ?

Prière

Dieu très aimant, qui as inscrit l’amour dans nos cœurs, insuffle en nous le courage de regarder au-delà de nous-mêmes, et de reconnaître notre prochain dans ceux qui sont différents de nous, afin que nous puissions vraiment suivre Jésus Christ, notre frère et notre ami, qui est le Seigneur pour les siècles des siècles. Amen

Posez-nous votre question
Partagez votre amour

Recevez notre newsletter

Saisissez votre adresse e-mail ci-dessous et abonnez-vous à notre newsletter