Menu

Centre d'enseignement de théologie à distance

L’Epiphanie

Giotto (1266–1337), adoration des mages, entre 1320 et 1325 , Metropolitan Museum of Art, New York

L’Epiphanie

Pour la fête de l’Épiphanie, nous poursuivons notre cheminement, depuis l’Avent et Noël, avec François d’Assise et Giotto.

Cette image de l’adoration des mages, est à la fois austère et tendre. Elle appartient à une série de sept scènes narratives de la vie du Christ.

Giotto est alors à l’apogée de son art.

L’espace est clairement organisé, disposé comme une scène à gradins : l’étable, au premier plan, est vue d’en bas.

Marie, Joseph, le roi 

Marie est couchée sous un abri, son visage traduit l’expression d’une certaine inquiétude.

Joseph, accompagné de chèvre et mouton, auréolé, désigne de la main l’enfant,

Et c’est un roi mage qui prend le bébé emmailloté dans ses bras, après avoir posé sa couronne à terre.

Les formes sont simplifiées et montrent le naturalisme novateur de Giotto.

L’annonce aux bergers

En haut de la peinture, est évoquée l’annonce aux bergers : les anges volent tout joyeux au-dessus de l’étable.. de part et d’autre de l’étoile, ils annoncent la Bonne nouvelle à des bergers vêtus de robes de bure marron, bâtons et outils agricoles en main.

Le récit biblique est traduit en termes profondément humains.

Le texte biblique

Jésus était né à Bethléem en Judée,
au temps du roi Hérode le Grand.
Or, voici que des mages venus d’Orient
arrivèrent à Jérusalem
et demandèrent :
« Où est le roi des Juifs qui vient de naître ?
Nous avons vu son étoile à l’orient
et nous sommes venus nous prosterner devant lui. »
En apprenant cela, le roi Hérode fut bouleversé,
et tout Jérusalem avec lui.
Il réunit tous les grands prêtres et les scribes du peuple,
pour leur demander où devait naître le Christ.
Ils lui répondirent :
« À Bethléem en Judée,
car voici ce qui est écrit par le prophète :
Et toi, Bethléem, terre de Juda,
tu n’es certes pas le dernier
parmi les chefs-lieux de Juda,
car de toi sortira un chef,
qui sera le berger de mon peuple Israël. »
Alors Hérode convoqua les mages en secret
pour leur faire préciser à quelle date l’étoile était apparue ;
puis il les envoya à Bethléem, en leur disant :
« Allez vous renseigner avec précision sur l’enfant.
Et quand vous l’aurez trouvé, venez me l’annoncer
pour que j’aille, moi aussi, me prosterner devant lui. »
Après avoir entendu le roi, ils partirent.
Et voici que l’étoile qu’ils avaient vue à l’orient
les précédait,
jusqu’à ce qu’elle vienne s’arrêter au-dessus de l’endroit
où se trouvait l’enfant.
Quand ils virent l’étoile,
ils se réjouirent d’une très grande joie.
Ils entrèrent dans la maison,
ils virent l’enfant avec Marie sa mère ;
et, tombant à ses pieds,
ils se prosternèrent devant lui.
Ils ouvrirent leurs coffrets,
et lui offrirent leurs présents :
de l’or, de l’encens et de la myrrhe.

Mais, avertis en songe de ne pas retourner chez Hérode,
ils regagnèrent leur pays par un autre chemin.

Mt 2, 1-12

Commentaires

Prière de saint François d’ Assise

« Criez de joie à Dieu, Il est notre secours ! Dans l’allégresse, acclamez le Seigneur Dieu, vivant et vrai. Car le Seigneur, Très Haut, redoutable, est Roi puissant sur toute la terre. 

Le Père très saint, notre Roi dès l’origine, a envoyé de son ciel son Fils bien-aimé, qui est né de la Bienheureuse vierge, sainte Marie. 

Il m’a invoqué : « Tu es mon Père » et je l’établirai comme premier-né, bien au-dessus des rois de la terre. 

En ce jour le Seigneur a envoyé sa Grâce, en cette nuit, à Lui les chants ! Voici le jour que le Seigneur a fait, jour d’allégresse et jour de joie : car le très saint Enfant bien-aimé nous a été donné et Il est né pour nous en chemin et Il a été déposé dans une crèche ; il n’y avait pas de place à l’hôtellerie. Gloire à Dieu, Seigneur, au plus haut des cieux et sur la terre paix aux hommes de bonne volonté ! 

Que les cieux se réjouissent et que la terre exulte, que bondisse la mer, oui toute entière, que jubilent les campagnes et tout ce qu’elles portent ! Chantez-Lui un cantique nouveau, chantez le Seigneur, terre entière ! Car le Seigneur est grand et digne de toute louange, Il est redoutable, plus que tous les dieux ! 

Apportez au Seigneur, familles des nations, apportez au Seigneur, gloire et honneur, apportez au Seigneur, la gloire due à son Nom. Donnez-Lui vos corps en offrande et portez Sa sainte Croix et accomplissez jusqu’au bout Ses très saints Commandements. Amen. »

Partagez votre amour

Recevez notre newsletter

Saisissez votre adresse e-mail ci-dessous et abonnez-vous à notre newsletter