Menu

Centre d'enseignement de théologie à distance

Le Carême, temps de prière 1

Le carême est un temps offert pour cheminer consciemment dans notre vie de chrétien.

Une fois par semaine, le CETAD propose de lire/relire les textes de la liturgie incitant à approfondir sa vie de prière, de relation plus intense avec notre Dieu.

 

1. PRIER DANS LE SECRET

 

Camille Claudel, 1864-1943, la prière ou le psaume, 1889, musée Musée Boucher-de-Perthes, Abbeville

 

Camille Claudel 


Camille Claudel produit ce buste à l’age de 25 ans alors qu’elle avait rejoint l’atelier de Rodin pour parfaire sa formation.

La jeune fille en prière


Cette jeune fille a les yeux clos et à la bouche légèrement ouverte. Elle est encapuchonnée d’une coiffe tourangelle tenue par un peigne en forme d’éventail.

Les traits de son visage sont lisses.

Elle est paisible, recueillie en elle-même, son attitude évoque la prière.

L’œuvre fut commentée lors de sa première présentation au public au salon de la Libre Esthétique  en 1894 : « elle est expressive et charmante » ou « La Prière tendre, humaine, vivante, sincère, la simple et vraie Prière, telle que les maîtres du XVIe siècle nous l’ont montrée». »

 

Le texte biblique

 Lecture de l’évangile selon MATTHIEU (Mt 6,3.6.17)

 

Mais toi, quand tu fais l’aumône, que ta main gauche ignore ce que fait ta main droite,

  afin que ton aumône reste dans le secret ; ton Père qui voit dans le secret te le rendra.

  Et quand vous priez, ne soyez pas comme les hypocrites : ils aiment à se tenir debout dans les synagogues et aux carrefours pour bien se montrer aux hommes quand ils prient. Amen, je vous le déclare : ceux-là ont reçu leur récompense.

  Mais toi, quand tu pries, retire-toi dans ta pièce la plus retirée, ferme la porte, et prie ton Père qui est présent dans le secret ; ton Père qui voit dans le secret te le rendra.

  Lorsque vous priez, ne rabâchez pas comme les païens : ils s’imaginent qu’à force de paroles ils seront exaucés.

  Ne les imitez donc pas, car votre Père sait de quoi vous avez besoin, avant même que vous l’ayez demandé.

  Vous donc, priez ainsi : Notre Père, qui es aux cieux, que ton nom soit sanctifié,

  que ton règne vienne, que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.

  Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.

 Remets-nous nos dettes, comme nous-mêmes nous remettons leurs dettes à nos débiteurs.

 Et ne nous laisse pas entrer en tentation, mais délivre-nous du Mal.

  Car, si vous pardonnez aux hommes leurs fautes, votre Père céleste vous pardonnera aussi.

  Mais si vous ne pardonnez pas aux hommes, votre Père non plus ne pardonnera pas vos fautes.

  Et quand vous jeûnez, ne prenez pas un air abattu, comme les hypocrites : ils prennent une mine défaite pour bien montrer aux hommes qu’ils jeûnent. Amen, je vous le déclare : ceux-là ont reçu leur récompense.

  Mais toi, quand tu jeûnes, parfume-toi la tête et lave-toi le visage ;

 

Mt 6,3.6.17

 

Commentaires

Hymne acthiste à la très sainte Mère de Dieu (extrait)
 
 

                                Réjouis-toi tu nous ouvres au secret du Dessein de Dieu
                                Réjouis-toi tu nous mènes à la confiance dans le silence
                                Réjouis-toi tu es la première des merveilles du Christ Sauveur
                                Réjouis-toi tu récapitules la richesse de sa Parole.

 

 

L’hymne acathiste est un hymne byzantin en l’honneur de la Vierge Marie, composé au 7èS. C’ est un poème et une méditation sur le Mystère de Marie, Mère de Dieu.

Partagez votre amour

Recevez notre newsletter

Saisissez votre adresse e-mail ci-dessous et abonnez-vous à notre newsletter