Menu

Centre d'enseignement de théologie à distance

saint Nathanael

Le texte biblique

 Philippe rencontre Nathanaël et lui dit : « Celui dont parlent la loi de Moïse et les Prophètes, nous l'avons trouvé : c'est Jésus fils de Joseph, de Nazareth. »

 Nathanaël répliqua : « De Nazareth ! Peut-il sortir de là quelque chose de bon ? » Philippe répond : « Viens, et tu verras. »

Lorsque Jésus voit Nathanaël venir à lui, il déclare : « Voici un véritable fils d'Israël, un homme qui ne sait pas mentir. »

Nathanaël lui demande : « Comment me connais-tu ? » Jésus lui répond : « Avant que Philippe te parle, quand tu étais sous le figuier, je t'ai vu. »

Nathanaël lui dit : « Rabbi, c'est toi le Fils de Dieu ! C'est toi le roi d'Israël ! »

Jésus reprend : « Je te dis que je t'ai vu sous le figuier, et c'est pour cela que tu crois ! Tu verras des choses plus grandes encore. »

Et il ajoute : « Amen, amen, je vous le dis : vous verrez les cieux ouverts, avec les anges de Dieu qui montent et descendent au-dessus du Fils de l'homme

 

Jn 1, 45-51

Commentaires

La fin de ce premier chapitre de l'évangile de St Jean est consacré à l'appel de cinq disciples, André, Pierre, Philippe et Nathanael. L'appel des premiers disciples est présenté très différemment chez Jean de ce que disent les récits synoptiques où les appelés sont en train de pêcher. Chez Jean les premiers disciples ont d'abord été des disciples de Jean Baptiste. Tous les évangiles s'accordent sur l'existence de disciples formés à la vie religieuse par Jean Baptiste, mais Jean est le seul à décrire ce passage d'une partie des disciples de Jean Baptiste vers Jésus.

 

Philippe est bien connu de Jean, mais c'est sa rencontre avec Nathanael qui intéresse surtout l'auteur.

L'apotre Nathanael est originaire de Cana et n'est connu que dans l'évangile de Jean. La tradition l'a identifié avec Barthelemy (peut-être parce que dans la liste des douze en Mc 3,18, Barthelemy vient juste après Philippe).

 

Dans son dialogue avec Philippe, Nathanael exprime son scepticisme après avoir connu l'origine de Jésus : le Messie ne pouvait sortir d'une ville aussi insignifiante dans la Bible que Nazareth. Ce contraste entre le Messie glorieux attendu et cette origine obscure est scandale. La foi doit aller au-delà et reconnaître Jésus comme l'envoyé de Dieu. Certains juifs ne peuvent franchir le pas : n'est-ce pas Jésus, le fils de Joseph ?…. (Jn 6,42).

 

Comme il l'avait fait pour Pierre, Jésus connait Nathahael : alors que tu étais sous le figuier je t'ai vu. Chez Jean Jésus fait souvent preuve d'une connaissance supérieure des évènements et des personnes.

Pourquoi un figuier ? Peut-être parce que c'est l'arbre favori des rabbins pour étudier la Loi (s' asseoir sous un figuier correspond à méditer). Nathanael manifesterait par là son goût de la parole de Dieu, exprimée d’abord dans la Loi de Moïse.

Nathanael est fort impressionné par la personne de Jésus, il lui attribue les titres de Fils de Dieu et de roi d'Israel (titre messianique chez Jean) : Nathanael verra des choses encore plus grandes : Jésus qui se révèle ici par sa parole annonce des signes à venir particulièrement le signe de Cana où il manifestera sa gloire.

 

Le dernier verset de notre passage s'adresse à tous les disciples, Jésus annonce la vision des cieux ouverts avec les anges de Dieu qui montent et descendent au-dessus du Fils de l'homme, référence à l'échelle de Jacob (Gn 28,12) : Jésus, en tant que Fils de l'homme est aussi Fils de Dieu par excellence, devenu le lieu de rencontre entre Dieu et l'homme, entre le ciel et la terre.

,

 

Partagez votre amour

Recevez notre newsletter

Saisissez votre adresse e-mail ci-dessous et abonnez-vous à notre newsletter